Nicolas Hergoualc'h

Accolade - 2007

Exoticus est le second projet Accolade réunissant Nicolas Hergoualc'h et Isabelle Elizéon pour une recherche/création autour d'une problématique ethnologique.

Après « Histoires en villages » qui traitait de l'attachement au lieu de vie, Exoticus s'inscrit dans la continuité de l'objectif d'Accolade visant à offrir une travail de recherche ethnographique accessible à tous, avec une dimension artistique et pédagogique affirmée.

Exoticus nous parle de l'exotisme, bien sûr, et de l'altérité. L'exotisme est par définition tout ce qui n'est pas soi, qui est autre mais a dans notre imaginaire collectif bien d'autres connotations et applications. De l'agence de voyages à la publicité, en passant par les arts et les denrées alimentaires, le concept d'exotisme a trait plus précisément à tout ce qui touche au « Sud »: chaleur, plages, cuisine, couleurs, douceur de vivre, etc.

Ces connotations touchent de près à l'imaginaire forgé par la colonisation, et restent ancrées dans les représentations collectives; représentations utilisées à bon escient par l'industrie de consommation.

Dans le projet Exoticus, nous souhaitons aborder notre terrain de recherche avec différents outils et médias afin de proposer notre vision de l'exotisme, la plus subjective et affirmée possible. Pour ce faire, nous avons choisi le Brésil, pays que nous connaissons et aimons et qui reste, pour nous français et européens, un archétype de l'exotisme.

Mais qu'est-ce qui est exotique? Sao Paulo, la mégalopole brésilienne avec ses grattes-ciel et ses avenues gigantesques ? Paraty, la petite cité coloniale, patrimoine mondial de l'Unesco? Salvador la ville africaine, royaume de la Capoiera? Florianopolis et ses descendants des Açores? Tout dépendra du point de vue que l'on adopte. Et c'est justement cette notion de regard et de représentation que Isabelle et Nicolas veulent développer.

Ils se sont donc rendus par deux fois au Brésil, la première fois durant le mois d'octobre et novembre 2007 et la seconde entre juin et juillet 2009, afin de ramener un premier matériel visuel et sonore: encre et crayon, sténopés, enregistrements sonores, photographies couleur et noir et blanc, vidéo.

 

Développé avec Berta.me